Des protocoles rigoureux, avérés et maîtrisés nous garantissent un travail adapté à la situation, avec environ 95 % de réussite. Dans les 5% restant, nous déposons l’implant mobile et après un mois de cicatrisation nous reposons gracieusement un implant, cela ne fait que retarder un peu la fin du traitement.

2017-12-16T18:12:41+00:00